Concertation préalable à la création d'une Zone d'Aménagement Concerté sur le quartier de Belleroche

02 octobre 2020

L’Opac du Rhône initie une opération d’aménagement sur le quartier de Belleroche sous la forme d’une Zone d’Aménagement Concerté (Z.A.C) et donc, en application des articles L.103-2 à L.103-6 du Code de l’urbanisme, soumet à la concertation publique le projet d’aménagement.

Le Quartier Prioritaire de Belleroche se situe sur le territoire de l'agglomération Villefranche Beaujolais Saône, plus précisément sur les territoires des communes de Villefranche-sur-Saône, Limas et Gleizé. Il a été retenu par l’Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) au titre des 216 quartiers d’intérêt national, présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants, qui bénéficieront du Nouveau Programme de Renouvellement Urbain (NPNRU) 2015/2024 (arrêté du 29/04/2015).

Ce projet ambitieux doit permettre à terme, de résoudre l’ensemble des dysfonctionnements rencontrés en prenant appui sur les atouts du site, pour redonner une attractivité au quartier de Belleroche grâce à un cadre de vie renouvelé.

La concertation préalable permettra de préciser et de faire évoluer le parti d’aménagement, la programmation ainsi que le périmètre de la future opération. Elle a pour objectif de permettre aux habitants de s’informer et de s’exprimer sur les enjeux et objectifs poursuivis par le projet de renouvellement urbain du quartier.

Pour consulter et télécharger les pièces du dossier de consultation : 

Accéder au registre en ligne : https://www.registredemat.fr/concertation-zacbelleroche

Le dossier est également consultable à la Mairie de Gleizé aux heures habituelles d’ouverture au public.

Le siège social de l'OPAC du Rhône est transféré au 6 rue Simone Veil - CS 90103 - 69530 BRIGNAIS à compter du 1er mars.  Voir l'avis modificatif 

En raison de l'état d'urgence sanitaire lié à la pandémie de coronavirus, la concertation publique a été suspendue du 12 mars 2020 au 30 mai 2020.
Dès lors, la concertation est prolongée d'une durée équivalente à la suspension mentionnée  ci-dessus.


Voir l'avis modificatif n°2