<<<<  CORONAVIRUS COVID-19 : couvre-feu de 18h à 6h  >>>> 

Piégeage des chenilles processionnaires

29 janvier 2021

Ces chenilles aux poils urticants peuvent entraîner de troubles de la santé tels que démangeaisons, conjonctivite, maux de gorge….

Pendant la période de froid, les chenilles processionnaires du pin sont protégées dans leurs cocons. A l'arrivée des premières douceurs, elles descendent de l'arbre pour s'enfouir dans le sol afin de se nymphoser et atteindre leur forme adulte "papillon" au début de l'été. Les risques  de contact des poils urticants des chenilles processionnaires avec la population et les animaux domestiques sont à ce moment là les plus importants.

Il est possible d'agir à tous les stades de son cycle de vie et notamment au moment de sa descente de l'arbre en plaçant des éco-pièges autour des troncs d'arbres abritant des nids. Ce type de piège s’utilise sans aucun produit chimique. Les chenilles sont piégées lors de leur descente en procession au printemps. La terre dans le sac leur laisse croire qu’elles ont atteint leur objectif : s’enterrer pour se nymphoser.

Les moyens de lutte

 En savoir plus

Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt de la région Auvergne-Rhône-Alpes

Cité administrative de la Part-Dieu 
Bâtiment B - 165, rue Garibaldi 
69003 LYON 
Tél : 04.78.63.13.13