___  1er tour des élections présidentielles dimanche 23 avril, ouverture des 7 bureaux de vote de Gleizé de 8h à 19h  ___

Environnement

Développement Durable

Issu de la signature de la Charte des Maires pour l'Environnement, le plan communal d'actions en faveur du Développement Durable, adopté en 2008, se traduit par des actions concrètes chaque année.

Plusieurs actions fortes ont été mises en place :

- Réalisation d'un audit énergétique global sur l'éclairage public et dans les bâtiments communaux assorti des budgets correspondants pour réduire les consommations d'énergie.

- A la suite de la thermographie aérienne réalisée sur l'Agglomération de Villefranche, la commune a organisé des journées portes-ouvertes pour remettre des thermicartes aux habitants présents.

- Edition du guide les gestes malins de l’éco-gleizéen.

- Mise en place d’un plan communal de désherbage valorisé par la signature de la « Charte zéro pesticide ». 

Les gestes malins de l'éco-gleizéen.
Disponible en Mairie et dans le Kiosque.

Visiter le Kiosque

Biodiversité &fleurissement

Ville fleurie, 2 fleurs

Le label « Ville et Village fleuri » est une reconnaissance globale autour de la qualité de vie et de l’attractivité résidentielle, touristique et économique de la commune.

Sont pris en compte la qualité des espaces publics, le patrimoine végétal, le fleurissement mais aussi la propreté, le mobilier urbain ou encore les enseignes publicitaires. La commune doit également mener une politique de préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources ainsi qu’adopter des modes de gestion et de consommation responsables et respectueux de l’environnement.

CAPITALE DE LA BIODIVERSITÉ, 3 LIBELLULES

La Mairie participe au concours de la « capitale de biodiversité ». Depuis 2010, ce concours mobilise les communes qui s’engagent à promouvoir la biodiversité en ville.

Un engagement qui vaut à Gleizé l’attribution de trois libellules.

     

Rivières

Gleizé est riche de 5 cours d’eau serpentant sur environ 13 km à travers son territoire :

Le Morgon et le Nizerand qui se jettent dans la Saône, à Villefranche

‐ Le Merloup et le Ru de Bionnay qui se jettent dans le Morgon

‐ La Galoche qui se jette dans le Merloup

Avec ses canaux et vannes martelières construites en pierre locale, le fil du Morgon permet de remonter le cours de l’histoire industrielle de Gleizé. Une valeur remarquée puisque le sentier du Balcon du Morgon fait partie des 35 sites prioritaires d’aménagements pour la candidature Geopark en Beaujolais.

Récemment, le Nizerand a fait l’objet d’importants travaux sur son cours, avec le déplacement de son lit sur 1,6 km entre le cimetière paysager et le lycée Louis Armand. Porté par l’Agglomération en partenariat avec Gleizé et le SMRB*, le chantier a permis de renaturer et consolider les berges ainsi que la voie le long de la route de Montmelas tout en rétablissant l’équilibre piscicole.

* Syndicat Mixte des Rivières du Beaujolais

ENGAGEMENT POUR L’ARBRE

Gleizé est engagée de longue date pour une présence marquée du végétal dans l’espace public.

La commune a souhaité aller plus loin en créant sa Charte de l’Arbre autour d’un double objectif : garantir le respect des grands principes de préservation et sensibiliser les habitants ou les acteurs de l’aménagement et de la gestion de l’espace public.

Charte de l'arbre
Disponible en Mairie et dans le kiosque

Visiter le kiosque

Parcs, sentiers et jardins

Le jardin d'Anini

Créé rue d’Anini, au Bourg de Gleizé, il s’inscrit dans la démarche globale de Développement Durable de la Municipalité et s’appuie sur des valeurs de protection de l’environnement, de lien social, et d’éducation des plus jeunes.

Les jardins familiaux

L’Association Caladoise des Jardins Ouvriers gère les 135 parcelles réparties sur le territoire de la Communauté d’Agglomération. Gleizé compte 18 jardins, dans le quartier de la Claire, situés près du microsite sportif des Grands Moulins.
Poumon vert ou grenier d’abondance, chaque parcelle permet aux heureux bénéficiaires de s’adonner au jardinage sur une surface comprise entre 90 et 110m². Outre la location annuelle du terrain, une somme forfaitaire est demandée en contrepartie des charges d’eau.


Le balcon du morgon

Le Balcon du Morgon fait partie des sentiers de promenades du département du Rhône.

A l’initiative du Conseil des Aînés et avec le soutien de la Municipalité il s’est enrichi d’un parcours de découverte des arbres puis de panneaux pédagogiques sur la faune, la flore et les milieux aquatiques.

Depuis 2015, le sentier jusqu’alors constitué d’un aller-retour forme une boucle de 4 km de chemins ruraux et de petites routes pour découvrir les arbres, la rivière, le patrimoine de pierres du village de Chervinges et les vues panoramiques.

Ce sentier d’interprétation a été retenu comme l’un des Géosites dans la démarche de candidature Geopark en Beaujolais.

Le Balcon du Morgon
Disponible en Mairie
et dans le Kiosque

Visiter le Kiosque

Le Parc de Bois Doré

Avec la transformation du quartier, et la construction de centaines de pavillons, la municipalité décide en 1989 de créer un espace de verdure, destiné à devenir un parc de promenade et de détente.

En 2013, à l’initiative du Conseil des Aînés un parcours de découverte des arbres vient compléter les équipements de loisirs : aire de jeux pour enfants, parcours de santé et Skate Park réhabilité en 2016.

Heures d’ouverture du parc
Pendant les périodes scolaires : Lundi, mardi, jeudi et vendredi de 8h à 18h30. Mercredi de 8h à 12h. 

bois doré

Le bois doré
Disponible en Mairie
et dans le Kiosque

Visiter le Kiosque

Déplacements

Pistes cyclables et déplacements doux

Parallèlement la compétence communautaire en matière de déplacements, Gleizé favorise depuis plusieurs années les modes de déplacements doux grâce à la création de bandes et pistes cyclables ou chemins piétonniers. 

Répartis dans les différents quartiers, une cinquantaine d’appuis vélos ont été installés. 

Consulter le site de l'Agglo

TransportS en commun

Plusieurs lignes du réseau de transport en commun Libellule desservent Gleizé :

- La ligne 2 (Arnas école – Route de Frans) desservant la route de Beaujeu

- La ligne 3 (Carrefour de l’Europe – Gleizé Hôpital)

-  La ligne 5 (Mairie de Gleizé - Limas)

- La ligne 7 (Petit Gleizé – Arnas)

Depuis le 29 août, c’est sur un nouveau réseau que les usagers des transports en commun de l’Agglo circulent.  Sous la gestion du Sytral, Libellule et Cars du Rhône sont désormais organisées pour desservir toutes les communes de l’Agglomération de Villefranche (sauf Saint Georges de Reneins).

Les usagers peuvent emprunter indifféremment le réseau Libellule et Cars du Rhône avec un titre de transport unique, celui de Libellule,  pour tout trajet effectué dans l’agglo.

Consulter le site du réseau Libellule

Le covoiturage

En partenariat avec le département du Rhône, l’agglomération de Villefranche a mis en place un site de covoiturage gratuit.

Consulter le site du covoiturage du Rhône


Gleizé Mobil'AIde

Nouveau service initié par la Municipalité, Gleizé Mobil’Aide est une solution de transport à la demande pour les personnes seules ou en couple de plus de 75 ans habitant à Gleizé.
Alternative aux transports en commun à la fois souple et personnalisée, Gleizé Mobil’Aide permet d’effectuer des trajets en taxi à un tarif équivalant celui d’un ticket de bus.

En savoir plus

Accessibilité

Plan Accessibilité

Dès 2008, le Conseil Municipal a adopté un plan d’accessibilité prévoyant un budget annuel de 50 à 60 000€, hormis les travaux neufs où l’accessibilité est obligatoirement intégrée. Parallèlement, une commission accessibilité a été mise en place, avec le soutien de l’association Handicap en Pays Beaujolais. Un diagnostic des espaces publics et de la voirie a été réalisé, il a servi de fil conducteur à la programmation pluriannuelle des travaux.

Élargissements et abaissements de trottoirs, bandes podotactiles, contrastes visuels, ascenseur et portes automatiques à la bibliothèque, l’église ou à la Maison de la Revole sont ainsi venus renforcer l’accueil des établissements recevant du public (ERP).  

En 2016, pour faciliter les déplacements piétonniers, des abaissées de trottoirs et reprises revêtements ont été réalisés dans plusieurs quartiers : lotissement des cerisiers (Chartonnière), allée de la Fourmi (Ouilly), Chemin de Sotizon (La Claire), giratoire de la petite Collonge (Le Bourg).

 

Handi-accueillance

Handicaps en Pays Beaujolais a mis en place la démarche Handi-Accueillance basée sur un questionnaire d'évaluation de l'accueil proposé aux personnes en situation de handicap, qu'il soit moteur, auditif, visuel ou mental.

Tous les agents communaux se sont prêtés à l’exercice. Les témoignages et conseils avertis des intervenants bénévoles ont été très utiles pour apporter des réponses concrètes aux difficultés rencontrées.

L’association Handicaps en Pays Beaujolais a remis à Gleizé son autocollant, signe de reconnaissance des lieux "Handi-Accueillants" : Mairie, Maison de la Revole et Bibliothèque Jean de La Fontaine.

Vie économique

Les entreprises implantées à Gleizé représentent bien la diversité de l’économie régionale : artisanat, bâtiment, commerces, horticulture, biens d’équipement, services, sans oublier l’industrie textile avec des enseignes comme Cepovett.

Les parcs d’activités

  • A Epinay, depuis 2005, une trentaine d’entreprises a investi la totalité des parcelles disponibles. Du gros œuvre aux accessoires, le secteur du Bâtiment est le plus représenté. Les autres forment un kaléidoscope mêlant loisirs, textile ou secteur médical. 300 personnes travaillent actuellement au sein du Parc d’Activités d’Epinay.
  • Au sein du Parc d’Activités des Grillons, activités tertiaires et présence médico-sociale sont remarquées avec l’installation de la Maison du Département du Rhône ou encore le Centre de consultations psychiatrique inauguré en 2008.
  • A proximité des Grands Moulins, la zone Artisanale de la Collonge rassemble essentiellement des artisans et entreprises de services.

Le Village Beaujolais

Projet de longue haleine placé sous la compétence de la SAMDIV, le Village Beaujolais prévoit sur une surface de 4 hectares situés dans le quartier de la Chartonnière, la réalisation d’une grande surface alimentaire, d’un pôle restaurant, des commerces comprenant notamment un volet sport et équipements, un espace découverte du Beaujolais, ou encore un espace services.

 

Les anciennes filatures

A la Claire, les anciennes filatures de la rue de Tarare, aujourd’hui devenues des friches industrielles, retrouveront bientôt leur place dans le paysage urbain. Sous le pilotage de l’Agglomération de Villefranche, un projet de réhabilitation en éco-quartier, avec une mixité de logements et des commerces de proximité est en cours.

Les Grands Moulins

Autrefois minoterie, le site des Grands Moulins, situé entre le chemin des Grands Moulins et la rue de Tarare, est aujourd’hui un lieu d’activité rassemblant artisans, ateliers d’artistes et associations.

Les locaux sont gérés par l’Agglomération de Villefranche.

La viticulture

Situé au cœur du pays beaujolais, les vignobles s’étendent sur près de 300 hectares en appellation Beaujolais. En plus de la cave coopérative de Gleizé, les viticulteurs et vignerons perpétuent la tradition en produisant un vin de qualité.

parc activité      

parc activité

viticulture

Grands aménagements

ZAC de la Collonge
et des Charmilles

Les deux collines d’Ouilly et de la Collonge, dont les terrains sont destinés depuis l’origine du Plan d’Occupation des Sols à la construction de logements offriront ainsi des secteurs résidentiels de qualité avec 75 logements pour l’une et 150 pour l’autre.
Dans les deux cas, c’est une grande diversité d’habitats qui sera proposée aux foyers intéressés : maisons individuelles, accession à la propriété, individuel-groupé, accession sociale, locatif, petits collectifs.

 

charmilles

Aménagements au centre Bourg

Deux projets urbanistiques sont en phase d’étude pour compléter l’offre de commerces et logements.

- Rue Neuve dans le prolongement des bâtiments de la Haute Collonge, un programme de logements, commerces et services est à l’étude.

- Rue Saint-Vincent, la recherche d’un aménageur pour la réalisation d’un programme de logements est en cours.

Secteur de Belleroche-Carrière Chapelle

Au travers du renouvellement urbain, l’un des piliers fondateurs du nouveau contrat de ville pour 2015-2050 donne une large place au cadre de vie et au logement. 

A Gleizé, le secteur de Belleroche – Carrière Chapelle a été identifié comme l’un des Quartiers Prioritaires de la Ville (QPV) autour d’un large programme de requalification.

Quartiers en mouvement

Les Comités de quartier

Pour répondre aux attentes des habitants, les « comités de quartiers », composés d’élus et d’habitants, ont été créés.

Six délégués de quartiers et leurs suppléants, membres du Conseil Municipal, sont désignés en début de mandat pour piloter ces groupes d’habitants, véritables relais de proximité.

En juin ont lieu « les réunions de quartiers ». Au cours de ces rencontres annuelles, les projets ou aménagements futurs du quartier sont exposés et des  informations communales sont communiquées.


   Dispositif « voisins vigilants »

A la demande de quartiers pavillonnaires, Gleizé a adhéré au dispositif de participation citoyenne, plus connu sous le terme « Voisins Vigilants ».

Après la signature du protocole en janvier 2015, le dispositif s’est mis en place avec la tenue de réunions d’informations régulières avec les voisins référents, la police nationale et municipale puis la pose de panneaux signalétiques à l’entrée des quartiers pavillonnaires concernés.

Les référents sont des voisins attentifs qui veillent mais ne surveillent pas. En lien avec les forces de l’ordre, la Police Nationale et Municipale, ils signalent les faits ou les comportements inhabituels dans le quartier (passage de voitures inconnues, mouvements suspects, démarchages troublants…).

Voisins solidaires, ils ont également un rôle social qui permet de prévenir les services de la Mairie en cas de personne isolée ou en difficulté.

Secrétariat mairie

Mairie de Gleizé
04 74 65 37 30

Contacter par courriel

Conciliateur justice

Deux mercredis par mois de 10h à 12h, un conciliateur de justice est présent en mairie.

Il permet de trouver une solution amiable pour un différend sur des droits entre 2 parties, qu'elles aient ou non déjà saisi un juge.

Le conciliateur de justice peut intervenir pour des :
- problèmes de voisinage (bornage, droit de passage, mur mitoyen),
- différends entre propriétaires et locataires ou locataires entre eux,
- litige de la consommation,
- impayés,
- malfaçons de travaux.